the forgotten photos

 

En hommage au photographe inconnu / In honor of the unknown photographer

 

 

...Approximately ten years ago Olivier, my son, recovered black and white negatives in a box, beside a dustbin, not far from a deserted house close to our home. We don't know if this dustbin was coming from the house which was to be pulled down by bulldozers 2 days later. So that they would inescapably have been destroyed and fallen into oblivion. After a careful scrutiny of about three hundred photos, they have proved to date from the end of World War II. He did a website to show fifty of the most significant ones among them. We don't know anything about the photographer who took these photos. Some of them represent a military camp for prisoners of war, probably that of Murnau, Oflag VII, in the province of Bayern, in south Germany. An inscription at the back of a truck mentions Murnau camp. This camp is reputed to have kept 5000 officers prisoners, most of whom were polish, between 1939 and 1945. Moreover several photos refer to Poland too. Other ones show American troops, the Task Force 2, coming to set the camp free on april 29th 1945. Some scenes of fight especially between armored vehicles as well as Germans running on a road, hands lifted, can be seen on others. Eventually the photographer must have taken several pictures as the prisoners, once released, were being transferred through Germany possibly to France. One can see many towns destroyed by bombings. Unfortunately we are unable to identify those places by now. It's with emotion that we have exhibited there all that remains of this man : his photos.

To visit the Gallery : the forgotten photos



.

....

...Il y a une dizaine d'années, à peu de distance de chez nous, mon fils Olivier a récupéré à côté d' une poubelle, non loin d'une maison abandonnée qui devait être détruite par les bull-dozers 2 jours plus tard, une boite contenant des négatifs noir et blanc. Nous ne savons pas si cette poubelle avait un rapport avec cette maison. En les récupérant il a pu sauver ces photos du néant et de l'oubli. A l'examen, il s'est avéré qu'il s'agissait de 300 photos, environ, datant de la fin de la 2ème guerre mondiale. Il a créé un site Web sur lequel il présente une cinquantaine de ces photos, parmi les plus significatives. Nous ne savons rien du photographe qui a pris ces photos. Une partie des vues ont du être faites dans un camp de prisonniers militaires, probablement Murnau, en Allemagne du sud, dans la province du Bayern. Une inscription, à l'arrière d'un camion, mentionne : camp Murnau. Ce camp est réputé avoir contenu 5000 officiers, surtout Polonais, entre 1939 et 1945. Sur plusieurs photos on peut voir des références à la Pologne. Une autre partie des photos concerne l'arrivée des américains, la Task Force 2, qui a libéré le camp le 29 avril 1945. On peut voir quelques scènes de combats, notamment des véhicules blindés, et la reddition des allemands qui courent sur une route les mains levées. Enfin une autre partie des photos a du être faite lors du transfert de ce photographe libéré à travers l'Allemagne et peut-être la France. On y voit beaucoup de villes détruites par les bombardements sans qu'il soit possible, à l'heure actuelle, de les identifier. C'est avec une certaine émotion que nous présentons tout ce qui reste de cet homme : ses photos.

Pour visiter l'exposition : les photos oubliées